Printed From:

Diabète


 

 

Qu'est-ce que le diabète ?

Le diabète est une maladie chronique provoquée par un trouble du métabolisme des glucides et caractérisée par un taux anormalement élevé de sucre dans le sang en permanence. Cette pathologie concerne plus de 425 millions de personnes dans le monde d’après des données de la Fédération Internationale du Diabète(1) en 2017, et plus de 3,3 millions de personnes traitées pour un diabète en France(2).

 

Il existe trois types de diabète : le diabète de type 1, le diabète de type 2 et le diabète gestationnel. On dit d’une personne qu’elle est diabétique lorsque son taux de sucre dans le sang est :

  • À deux reprises ≥ 1,26 g/L à jeun
  • Ou ≥ 2 g/L à n’importe quel moment de la journée, et qu’il est associé à des symptômes : par exemple : soif importante, envie fréquente d’uriner, amaigrissement.
  • Ou ≥ 2g/L 2 heures après ingestion de 75g de glucose.

Normalement, après un repas, quand le taux de sucre dans le sang (glycémie) augmente, le pancréas sécrète une hormone, l’insuline. L’insuline est la seule hormone qui permette de faire baisser le taux de sucre présent dans le sang, en favorisant(3) :

  • Soit son stockage au niveau du foie et du muscle sous forme de glycogène, de manière à être rapidement utilisable
  • Soit son stockage dans le foie et le tissu adipeux pour constituer des réserves sous forme de graisses.

 

 

Quelles sont les symptômes du diabète ?

 

icone-hypertension-arterielle
icone-hypertension-arterielle
icone-obesité
icone-obesité
icone-maladies-cardio-vasculaires
icone-maladies-cardio-vasculaires

 

 

Les personnes atteintes de diabète peuvent développer différents signes et symptômes. Toutefois, le diabète peut ne présenter aucun symptôme, on dit alors qu’il est asymptomatique.

Les signes suivants, notamment ceux d’une hyperglycémie, sont donc à prendre en compte afin de pouvoir diagnostiquer cette maladie :

  • Besoins ou envie d’uriner plus fréquents
  • Une soif intense
  • Une vision trouble 
  • Une augmentation de la fatigue

D'autres signes sont à connaître :

  • Une perte de poids inexpliquée
  • Une cicatrisation lente des plaies
  • Une sensation de fourmillements dans les mains ou les pieds

Le diabète de type 1 apparaît généralement de manière brutale avec des symptômes bruyants qui ont longtemps été absents. Le diabète de type 2 est plus insidieux et est souvent diagnostiqué tardivement.

Compte tenu du caractère silencieux de la maladie, on estime que 20 à 30% des adultes diabétiques (DT2) ne sont pas diagnostiqués. Cette part diminue avec l’âge, tombant à 13 % chez les 55-74 ans.(4)

 

Quel est l'impact du diabète sur les reins ?(5)

De nombreux diabétiques ne souffrent pas de maladie rénale. Le fait d'avoir du diabète ne signifie pas que vous allez nécessairement souffrir d'une insuffisance rénale.

Environ un tiers des diabétiques finissent par être atteints de maladie rénale chronique.

Le diabète qui peut endommager les vaisseaux sanguins de vos reins.
Le premier signe de problème rénal est la présence d'albumine (un type de protéine) dans l'urine. Une analyse d'urine sensible à une très faible quantité d'albumine (microalbuminurie) permet de déceler des dommages aux reins à un stade précoce chez les diabétiques. Plus tard, la fonction rénale peut diminuer. Votre fonction rénale est vérifiée par l'estimation de votre débit de filtration glomérulaire (DFG) d'après les résultats de votre dosage de créatinine dans le sang. Lorsque vos reins sont endommagés, ils ne peuvent pas bien nettoyer votre sang et les déchets s'accumulent dans votre sang. Votre corps fait plus de rétention d'eau et de sel que nécessaire, ce qui peut provoquer une prise de poids et le gonflement des chevilles.

Le diabète peut aussi endommager les nerfs (neuropathie) dans votre corps. Ceci peut vous causer des problèmes urinaires. La pression provoquée par une vessie pleine peut remonter et endommager les reins. De plus, si de l'urine reste dans votre vessie pendant longtemps, vous risquez de souffrir d'une infection des voies urinaires. En effet, les bactéries se multiplient rapidement dans de l'urine contenant un fort taux de sucre.

Un bon contrôle de votre taux de sucre dans le sang peut limiter votre risque d'être atteint d'une maladie rénale chronique.




1. Fédération Internationale du Diabète. ATLAS DU DIABETE DE LA FID, Huitième édition, 2017 ; https://www.diabete.qc.ca/fr/comprendre-le-diabete/ressources/getdocumentutile/IDF-Diabetes-Atlas-8e-FR-finalRT.pdf [consulté le 23/07/2019] 
2. Fosse-Edorh S., Mandereau-Bruno L., Piffaretti C. Le poids du diabète en France en 2016. Synthèse épidémiologique. Saint-Maurice : Santé publique France ; 2018. 8 p. Disponible à partir de l’URL : www.santepubliquefrance.fr [consulté le 28/08/2019]
3. Remis « Bien connaître sa maladie : le diabète », disponible sur le site : https://www.sanofi-diabete.fr/comprendre-diabete/qu-est-ce-que-le-diabete/bien-connaitre-maladie [consulté le 23/07/2019]
4. INSERM : https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/diabete-type-2 [consulté le 02/09/2019]
5. National Kidney Foundation. Diabète et maladie rénale chronique. Disponible sur https://www.kidney.org/sites/default/files/docs/11-10-1303_cai_patbro_diabetesckd_1-4_pharmanet_french_mar08.pdf [consulté le 02/09/2019]